Le fox-terrier


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques exemples traités par l'ostéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FoxPL
Accro Fox


Féminin
Nombre de messages : 4411
Poil : lisse
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Ven 3 Jan 2014 - 14:37

Extrait du site des beaucerons sud ouest. Des récits qui montrent bien l'évidence des médecines douces pour les chiens.
http://www.beauceron-sud-ouest.com/osteopathie_presentation.htm


- Un œil larmoyant est-il obligatoirement l’indice d’un problème ophtalmique ?

- Une oreille sensible que le chien gratte ou secoue avec obstination est-elle systématiquement le témoin d’une otite ?

- Un chien habitué friand de câlins se met à éviter –voire repousser énergiquement- qu’on lui touche la tête… Est-ce le signe d’un changement de caractère dont le maître doit se méfier ?

- Les allures naturelles du chien sont bizarrement « sous lui » ou il amble alors qu’il trottait superbement quelques semaines auparavant… ça va certainement passer, pensez-vous !!



Et si tout bêtement ces attitudes constituaient des alertes relatives à des maux plus profonds ?

Reprenons les exemples :

- l’œil larmoyant est souvent en relation directe avec l’oreille qui elle-même peut être sensibilisée à cause d’une vertèbre cervicale ou dorsale légèrement déplacée qui perturbe le circuit nerveux normal… aucun collyre, aucun traitement du conduit auriculaire ne résoudra le mal.

- ce chien qui évite soudainement les caresses sur la tête peut -comme nous- souffrir de névralgies dont il convient de trouver la cause : problème de maxillaires ou dentaires. Son comportement est la conséquence directe d’une douleur qu’il ne peut exprimer mais qui entraîne une attitude d’auto-protection.

- les allures du chien sont elles aussi le reflet d’un malaise. L’amble est une allure de confort qui peut permettre de déceler un problème vertébral. Même mineur un petit déplacement génère une répercussion sur l’ensemble du corps pour tenter de canaliser la douleur.

Le corps parle. S’il souffre, il trouve de lui-même des parades pour minimiser les conséquences du mal, ses systèmes d’alerte et une « grille comportementale » pour neutraliser la maladie autant que faire ce peut . Le corps se protège pour tenter d’atteindre l’auto-guérison.

Il en est des humains comme des animaux et nos compagnons à 4 pattes n’échappent pas à cette règle.

Il suffit donc parfois d’être très observateur et attentif pour comprendre qu’une modification de comportement est le gyrophare pour signaler que l’état de santé n’est pas au top.

Le corps est un tout qui forme une unité biologique, émotionnelle et spirituelle. Un accident, une perturbation sur n’importe quel organe ou partie du corps a toujours une répercussion, un effet de « résonance » sur une autre région.

Depuis un peu plus d’une décennie, l’ostéopathie a fait son entrée dans les cabinets vétérinaires bien que la pratique ne soit pas reconnue par l’Ordre et qu’aucun diplôme ne soit actuellement accessible dans le circuit classique des études vétérinaires.

Il s’agit pourtant d’une médecine alternative ou « médecine douce » de plus en plus demandée tant au niveau humain que pour les animaux (chats, chiens, chevaux, bovins, ovins etc…). L’ostéopathie est d’ailleurs souvent associée à l’acupuncture et à la médecin énergétique (d’origine chinoise).

.../...



Quelques cas très schématisés hors consultation pour des problèmes de motricité


_____________________________________________________________________________________________________________________
Chien A - 3 ans 1/2

Anxiété souvent injustifiée, chien collé en permanence à son maître, n’accepte pas facilement les caresses de l’étranger malgré de nombreux exercices de socialisation au marché, terrain d’entraînement etc… pourtant ce chien travaille et y prend du plaisir (CSAU, pistage …).

Auscultation : le plexus solaire est totalement « tétanisé » confirmant que le chien est replié sur lui-même et qu’il ne parvient pas à surmonter un stress que l’ostéopathe situe dans la petite enfance du chien. La zone crânienne est elle aussi très « contractée ».

La mise en confiance est relativement rapide (environ 5 à 6 minutes). Les regards ostéo / chien ne se croisent pas. L’ostéopathe reste à côté du chien pour "respecter sa bulle de repli", laissant aller sa main progressivement le long de la colonne vertébrale du chien en attendant de ressentir un relâchement général (fin des tremblements, tentative de communication).
L’intervention est essentiellement axée sur les vertèbres cervicales qu’il faut débloquer et sur le museau (siège de « l’intimité profonde » du chien) pour obtenir un lâcher-prise. Dès lors que l’apposition des mains est possible sur cette « zone intime » la partie est quasiment gagnée et miraculeusement le chien se laisse aller comme si sa tête était détachée du corps.



Histoire du chien : vendu quand il avait 2 mois, il est revenu chez son producteur 6 mois plus tard sans avoir réellement connu de plaisirs en famille. Pas maltraité, mais simplement un peu ignoré, pas valorisé. A son retour au foyer natal, ce chien a rapidement tenté de s’imposer en chef de meute auprès de ces congénères, vraisemblablement pour que sa présence ne passe pas inaperçue auprès de son maître…

Interprétation du comportement anxieux : selon toute vraisemblance, lorsqu’il est revenu à l’élevage ce chien a vécu les 6 mois d’absence comme une sorte de « punition ». Il avait été détaché de son producteur (vente du chiot) et revenait sans comprendre pourquoi on l’avait privé de ce cadre pendant si longtemps…

La séance d’ostéopathie s’est terminée avec la constatation d’un plexus solaire totalement souple. Le chien méfiant a manifesté une certaine désinvolture à l’égard des personnes présentes dans la pièce et il affichait un regard parfaitement confiant… affaire à suivre.



____________________________________________________________________________________________________________________
Chien B - 9 mois - visite de contrôle de croissance



Le chien grandit harmonieusement. Il est sociable, joueur, confiant à l’égard de l’étranger, entre dans le cabinet du vétérinaire sans appréhension.

Auscultation : aucun souci (musculaire, osseux etc…). Le plexus solaire est souple.
Seul un petit « nœud » au niveau du pancréas semble témoigner d’une contrariété que ce chien aurait eu vers l’âge de 3 mois… l’ostéopathe insiste sur le terme « contrariété » en précisant qu’il ne s’agit pas d’un problème d’éducation que le chien aurait mal accepté. Il explique en outre que cela est imputable à un gros souci au sein de la famille que le chien a « absorbé », à une importante hésitation devant une décision majeure à prendre…

Histoire du chien : achat du chiot à l'âge de 8 semaines. Le maître confirme à l’ostéopathe qu’environ 1 mois plus tard il a été confronté à un véritable dilemme remettant en question l’ensemble de sa vie et qu’il a dû prendre des dispositions graves au terme de longues semaines de réflexion.

La complicité maître / chien n’avait pas été touchée, ni la cohabitation remise en cause mais le chiot totalement tourné vers son maître en cette période d’acclimatation avait ressenti les problèmes de son maître.
Dans ce cas précis, la séance d’ostéopathie s’est soldée par la prescription d’un traitement homéopathique au chien et au maître qui avait lui aussi le pancréas noué !



______________________________________________________________________________________________________________________
Chien C – 2 ans

Hyper-actif, problème à une oreille que le maître ne peut absolument pas toucher.


Auscultation : du même côté que l’oreille, le chien présente une légère contracture qui part du cou et suit le trajet de la colonne vertébrale jusqu’au niveau des reins.

L’ostéopathe intervient sur les cervicales et la région crânienne dans un premier temps puis effectue une exploration de la colonne vertébrale pour détecter qu’une vertèbre est effectivement coincée. Cela irradie sur l’ensemble du corps jusqu'à l’oreille.

Quelques tensions sont détectées au niveau des articulations et des pattes (zone d’appui et de « prise de contact » avec le sol) ce qui tendrait à mettre en évidence un manque d’assurance du chien en lui-même.

On aborde à ce moment même un autre volet de la médecine alternative qu’est l’ostéopathie puisque le praticien précise que ce manque d’assurance vient du père de notre patient qui n'a pas dû avoir une vie "toute rose".

Les animaux aussi nous livre leur « carte génétique » … il convient donc de beaucoup flatter ce chien, lui faire comprendre qu’il est beau, qu’on est fier de lui et très largement le féliciter quand il accomplit un "exploit" … ceci tout en conservant la hiérarchie maître / chien.

La stimulation des reins (siège de l’assurance), et l’acupuncture doivent aider à résoudre le problème.


_____________________________________________________________________________________________________________________
Chien D – 3 ans ½


Haleine un peu forte, bave visqueuse à l’odeur légèrement acide.

Auscultation : alors que le maître pensait à un problème gastrique ou de tartre, l’ostéopathe constate que le croc supérieur gauche est environ 50% moins développé que le croc supérieur droit.


Schématiquement, chez le canidé, le croc est l’affirmation du Soi.

La période de croissance complète du croc se situe vers l’âge de 6 mois.
Sur ce chien, il semble que vers cet âge là, il n’ait pas trouvé sa place au sein de sa famille et que psychologiquement, il ne comprenait pas ce qui se passait autour de lui. Pas de possibilité de s’affirmer ni de trouver un sens réel à son existence.

Histoire du chien : acheté à 2 mois, il est arrivé dans une famille qui avait déjà plusieurs chiens et il a été parfaitement accepté.
Quelques mois plus tard, la famille a été confrontée à de très graves soucis (décès, problèmes de santé etc…).
Certains chiens ont dû être pris en charge par la famille pour apporter de l’aide mais notre « patient » est resté sur place, vivant les allées-venues ou ressentant très certainement les préoccupations majeures de la maison.

Quelques années plus tard, il a été adopté par le maître qui consulte l’ostéopathe.
Changement de vie, activités partagées avec un autre congénère, mise en valeur de sa propre individualité et apprentissage de tas de choses jusqu’alors inconnues.

L’ostéopathe note que -outre une forte inflammation de la gencive qui nécessite un traitement antibiotique- le croc est en train de se dévitaliser … après quelques mois chez sa nouvelle famille, le chien qui a trouvé un sens à sa vie et qui se sent bien dans ce nouveau milieu, est tout bêtement en train de rejeter ce croc –relique d’un passé dont il se débarrasse inconsciemment … il a somatisé sur son croc comme aurait pu le faire un autre individu en déclenchant une crise d’eczéma suite à un stress ou l’élimination d’une grosse peur…



_____________________________________________________________________________________________________________________
Chien E - 5 ans

Etalon et bon reproducteur, le chien n'avait jamais connu de "panne" lors des saillies jusqu'au jour où au moment de grimper sur la femelle il semblait avoir mal au dos et éprouver des difficultés à rester sur ses pattes arrière malgré l'évidente bonne volonté de la chienne.

Pour éviter de faire souffrir son mâle, le maître consulte son vétérinaire pour effectuer un prélèvement de sperme. Il raconte qu'il a remarqué que son chien amble depuis quelques semaines, qu'il est contispé et semble moins fougueux lors des balades.

Avant de pratiquer le prélèvement, l'ostéopathe découvre que 2 vertèbres lombaires sont légèrement déplacées, suite vraisemblablement à un choc important ou à une chute brutale (que le maître situe 2 mois auparavant).

Le toucher rectal met en évidence que la prostate est enflammée, gonflée et que le canal séminal est "étranglé".

Le prélèvement de sperme n'a pas pu se faire mais la remise en place des vertèbres a permis de rétablir le bon fonctionnement de toute la zone.... et éviter l'ablation de la prostate qui aurait pu être la décision paraissant la plus sage en pareil cas.

L'étalon a refait des saillies qui se sont toutes soldées par de jolies portées.



Claudine PUJO




_____________________________________________________________________________________________________________________
Pour les adeptes de l'agility, vous pouvez consulter cette page très instructive sur les pathologies du chien sportif
http://www.beauceron-sud-ouest.com/osteopathie_chien_sportif.htm



Dernière édition par FoxPL le Ven 3 Jan 2014 - 14:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FoxPL
Accro Fox


Féminin
Nombre de messages : 4411
Poil : lisse
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Ven 3 Jan 2014 - 14:40


Depuis 2 jours, une des foxettes de la maison a les yeux qui coulent, et présente une légère boiterie de la patte arrière gauche. Faire les fofolles dans le jardin pose les limites ....

Rendez vous pris chez l'ostéo histoire de remettre tout ça en bonne place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wire FoxTerrier
Very Fox
avatar

Féminin
Nombre de messages : 89
Localisation : France
Poil : Archi-Dur
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Ven 3 Jan 2014 - 21:13

Bien sûr, je suis convaincue des effets des médecines douces sur nos chiens. Very Happy 
Malheureusement ce genre de praticien est une "denrée" rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FoxPL
Accro Fox


Féminin
Nombre de messages : 4411
Poil : lisse
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Ven 3 Jan 2014 - 22:24

C'est vrai, les vétos ostéos sont rares, mais leur nombre augemente depuis quelques années. De plus en discutant, on trouve de manière sporadique certes, des ostéo pour humains qui exercent aussi sur les chiens et chevaux   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lytchees 44
Accro Fox
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1837
Age : 57
Localisation : GUEMENE PENFAO
Poil : Cinq Poil Dur !
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Sam 4 Jan 2014 - 18:17

Drakkar a été suivi par une ostéo alors que son comportement avait changé. suite à une saillie ? suite à l'arrivée d'un nouveau compagnon ? après tout il s'est peut être dit " ils m'énervent avec leurs trouvaille " Il allait s'isoler, il boitait un peu du coup la séance a duré 3/4 d'heure et après tout un tas de questions concernant Drakkar et sa vie à la maison! Elle a trouvé son foie et ses poumons enflammés , signe de colère et d'anxiété depuis il va beaucoup mieux ! C'est notre vétérinaire qui nous a dirigé vers cette ostéopathe et je ne suis pas déçue pour le cas de Drakkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-trois-fils-d-aladin.over-blog.com/
Gève
Accro Fox
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2424
Age : 64
Localisation : Est
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Sam 4 Jan 2014 - 21:53

quand la chasse est finie , je fais contrôler mes chiens par ma véto -osthéopathe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noogi
Pro Fox
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 25
Localisation : Dans mon panier =)
Poil : Lisse
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Sam 4 Jan 2014 - 22:06

Merci beaucoup, très instructif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FoxPL
Accro Fox


Féminin
Nombre de messages : 4411
Poil : lisse
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   Sam 4 Jan 2014 - 23:50

Une visite de temps à autre n'est pas inutile en effet... C'est du confort . Il faut dire que les fox se contorsionnent pas mal entre les jeux, la chasse, les efforts en tout genre... Les Duracell ne s'arrêtent jamais....
 bounce

Une visite ostéo avant une mise bas, avant la cession des chiots, après la chasse effectivement... plein de bonnes occasions d'y aller et d'éviter de gaver les fox avec du métacam et autres anti-inflammatoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques exemples traités par l'ostéopathie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques exemples traités par l'ostéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques exemples traités par l'ostéopathie
» L'ostéopathie utile pour les amputés ?
» Les bienfaits de l'Ostéopathie Equine ! :)
» chevaux, cavaliers et ostéopathie
» Ostéopathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le fox-terrier :: SOINS :: La santé des Fox-
Sauter vers: