Le fox-terrier


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BARF, alimentation naturelle pour chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
SophieV
Accro Fox


Féminin
Nombre de messages : 1248
Age : 30
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Sam 10 Nov 2007 - 0:07

Citation :
ALIMENTATION - GÉNÉRALITÉS

L'alimentation du chien a été traitée par tant d'auteurs compétents: hommes de sciences, vétérinaire!, éleveurs expérimentés, chroniqueurs canins - qu'il semble super¬flu de traiter cette importante question, dans un traité parlant d'une seule race.

Tous ceux qui abordent l'élevage devraient avoir consulté, étudié sérieusement ces ouvrages, avant et durant leurs premiers essais, et même un vieil éleveur y trouverait encore d'utiles enseignements. Avec les ans, on s'aperçoit qu'il y a toujours matières à apprendre !

Afin d'éviter aux néophytes, les maladresses des débuts - souvent si catastrophiques - nous allons leur indiquer les besoins alimentaires d'un jeune Cocker et d'un adulte. Mais qu'ils ne craignent pas de se parfaire, en lisant les différents livres traitant spécialement la question. Ajoutée à un esprit d'observation, cette lecture leur fera acquérir des principes de base des plus utiles.

Qu'ils pensent fermement que l'alimentation est un facteur essentiel, pour la croissance, le développement, l'excellence de la constitution d'un chien. Et celà, non seulement pour le sujet lui-même, mais également pour sa descendance.

Donc, l'éleveur possède, par ce facteur, un pouvoir de « Construire » sur un petit chiot bien né, un animal parfaitement équilibré digne de ses parents. Cette vérité première n'est pas absolue, mais elle donne un maximum de chance de réussite.

Journellement, on peut remarquer l'exemple suivant: deux chiots de qualité semblable, ayant en eux les mêmes promesses, les mêmes origines, sont achetés par deux acquéreurs différents. Vous les voyez un an après: l'un est admirablement développé et équilibré, il fait honneur à la race; l'autre présente des signes de rachitisme, ou est resté trop petit, ou au contraire est devenu trop grand et laminé, ou son ossature est grêle, etc ... Vous pouvez attribuer, 90 fois sur cent, à des erreurs d'alimentation, le triste état de ce dernier. Il n'a pas eu ce qui lui était nécessaire, aux différents stades de sa croissance.

• ALIMENTATION DU CHIOT

Sevrage: Le développement rapide des chiots durant l'allaitement maternel, est toujours un sujet d'étonnement pour les non initiés. En général, ils doublent leur poids de naissance, la première, semaine de leur existence, et très vite les petites larves rampantes des premiers jours se transforment en bébés chiens bien constitués et joueurs. C'est qu'ils absorbent aux mamelles de leur mère, un lait d'une richesse alimentaire inouïe.

Le sevrage a donc une importance capitale dans la vie du jeune chiot. Ce passage de l'allaitement maternel à une alimentation d'adulte, doit se faire progressivement afin d'habituer peu à peu, les organes digestif et assimilateurs à ce nouveau régime.

A moins qu'elle ne soit fatiguée ou précocement tarie - ce qui ne devrait pas se produire lorsqu'une chienne est rationnellement nourrie - nous conseillerons vivement de ne pas séparer trop tôt, les chiots de leur mère. Mais il faut commencer à l'aider à les nourrir, dès l'âge de 4 semaines. Ainsi le bon lait maternel qu'ils continueront à boire facilitera la digestion et l'assimilation de ces nouveaux aliments qui deviendront par la suite leur unique nourriture.

De cette manière ils seront progressivement amenés au sevrage, et le lait de la mère se tarira peu à peu, sans qu'elle ait besoin de purge ou autre intervention.

A 4 semaines environ, on commence à donner à ces petits chiots un peu de viande de bœuf crue, hâchée très finement ou, ce qui est préférable, pulpée. Vous l'ohtiendrez ainsi, en grattant fortement avec un couteau, le morceau de viande qui se transformera en une espèce de purée - La valeur d'une demi-cuillerée à café les deux premiers jours, ensuite la cuillerée entière.

Un ou deux repas de lait par jour, peuvent être ajoutés, à ce même âge. Lait de chienne reconstitué, de préférence, que l'on trouve chez les vétérinaires ou pharmaciens. En poudre, il est facile à préparer, se digère beaucoup mieux que le lait de vache, est plus nourrissant sous un petit volume. Donné tiède dans une soucoupe, les chiots savent vite le laper; pour leur apprendre, trempez le bout du doigt dans le lait, et faites leur gouter, ils auront compris rapidement.

Au cas où vous ne trouveriez pas ce lait recommandé plus haut, utilisez du lait concentré de marque connue que vous diluerez avec très peu d'eau tiède. S'il s'agit de lait concentré en poudre, mélangez une bonne cuillerée à soupe de cette poudre avec juste assez d'eau chaude pour le faire fondre et ajoutez à celà, environ quatre cuillerées à soupe de lait frais. Proportions pour un chiot. Par la suite, vous ajouterez un œuf frais pondu, bien battu, au mélange fait pour quatre sujets.

Ces repas complémentaires seront à doser suivant le nombre de chiots, mais n'oubliez pas qu'ils doivent être concentrés en très peu de liquide. II est difficile d'indiquer des chiffres exacts, pour les quantités. Tout dépend de ce qu'ils trouvent encore aux mamelles de leur mère, tout dépend de leur voracité. Car tous ces petits chiots ont un appétit formidable, s'ils ont une croissance normale. L'essentiel est de leur fournir un appoint substantiel sous petites doses, en rapport avec la capacité réduite de leurs jeunes organes digestifs.

Après ce régime mixte, nous arrivons au terme du sevrage (6 à 7 semaines). Nos chiots ont pris l'allure de petits Cockers en miniature, ils sont pleins de vivacité, déjà vigoureux et leur éleveur les contemple avec fierté et attendrissement.

Vermifuge; Cet éleveur n'a pas oublié de vermifuger ses jeunes Cockers à l'âge de quatre à cinq semaines. D'ailleurs il avait remarqué, à leurs premiers repas de viande pulpée, qu'ils avaient évacué des espèces de petits pelotons de ficelle; des ascarides. Même si cette expulsion ne s'était pas produite, il devait leur donner un vermifuge, car tous les jeunes à cet âge ont des vers. C'est un danger très grave et menaçant pour la vie du chiot. Mais le vermifuge administré ne peut être choisi à la légère, il existe heureusement des spécialités, maintenant inoffensives pour le chiot et efficaces contre les parasites. Il est d'ailleurs prudent d'administrer à nouveau ce vermifuge quelques semaines après la première intervention.

Le Chiot a 6 semaines ... 2 mois 1/2

Voiçi notre jeune Cocker bien potelé, plein de vie et de gaité. Il a quitté sa mère, et possède un appétit féroce, mais son petit estomac a encore une capacité limitée.

Pour nourrir cet affamé et lui assurer le nécessaire pour sa croissance, sans fatiguer son organisme, on doit lui donner une nourriture riche et concentrée en des petits repas fréquents.
Pour commencer 6 repas - alterner du lait de chienne reconstitué (voir ci-dessus) et de la viande de bœuf finement hachée, ou du cœur de bœuf écrasé. Au total environ 100 gr. à l50 gr. de viande, partagés en trois repas.

A deux mois 1/2: quatre repas, mais chacun plus copieux. Deux comporteront de la viande crue hachée, bœuf de préférence; le cœur de bœuf est recommandable à cause de sa teneur en fer, en chaux et en acide phospho¬rique. Les deux autres lactés - un de lait et l'autre fait d'une bouillie de farines d'avoine et de blé, avec œuf frais, beurre, légèrement salée, et sucrée avec du miel si possible. Le repas du soir comportera de la viande, celle-ci se digérant lentement, le travail de l'estomac s'exécutera pendant le sommeil du chiot.

A un de ces repas, il sera nécessaire d'ajouter, des phosphates de calcium sous une forme quelconque: calciline adrénalinée, chloro-calcion ou autre spécialité à base de calcium que vous recommandera votre vétérinaire. La poudre d'os stérilisée (une pincée) est aussi recommandable, à condition d'en trouver. Le calcium est nécessaire pour la formation des os et leur solidité. Mais il faut qu'il soit assimilé, il existe des compositions très assimilables.
En insistant sur la nécessité d'un régime à base camée, il est bon de connaitre la valeur nutritive du gruyère, des sardines à l'huile; du riz bien cuit avec œuf, lait et sucre; du pain grillé beurré; des biscuits genre « Petit Beurre » afin de varier le menu journalier, ou bien donné en surplus si l'appétit du chiot n'est pas calmé.

Une demi-cuillerée à café d'huile de foie de morue, à un des repas journaliers apportera des vitamines de croissance et antirachitiques, à condition qu'elle soit supportée sans accident diarrhéique, accident rare du reste. Dans ce cas, usez d'une spécialité vitaminée, ou de l'Emulsion Scott Vétérinaire.

Le Chiot a 4 mois ... 5 mois ... 6 mois

A cet âge, on pourra supprimer le lait donné pur. Mais il sera utilisé dans les bouillies et le riz. Trois repas suffisent à cet âge, mais il les faut plus copieux et la quantité. de viande s'augmentera graduellement d'après les besoins qui grandissent, comme les chiots.

Deux repas de viande, le troisième de riz, ou de pates, ou flocons d'avoine ou farine d'avoine, avec beurre ou graisse ou huile d'olive, sel, Sucre ou miel. On peut commencer à donner plusieurs fois par semaine, un petit peu de carottes râpées, du persil frais cueilli haché fin, ajoutés à un des repas (à cause de leur teneur en carotène et en vitamines).

Le calcium, ou autre produit spécialisé en possédant, sera continué.

L'éleveur veillera à ce que ses jeunes élèves n'aient pas de vers.

Le besoin de viande augmente de semaine en semaine jusqu'à l’âge de 6 mois, où il atteint son maximum. A cet âge, deux repas suffisent à condition de continuer ce maximum, car le régime carné doit dominer sur les autres matières.

De temps à autre, des os tendres de veau, crus et frais pourront être donnés. Ils apportent à l'organisme des sels minéraux et les chiots prennent plaisir à les ronger. Mais il faut éviter de les donner, au chenil, ils sont un motif de bataille. Attention aux autres os si dangereux: poulet, lapin, côtelette etc., qui se brisent en esquilles et peuvent provoquer une perforation mortelle.

En résumé, le chiot, pour son bon développement, doit être: bien alimenté, pouvoir se mouvoir et prendre de l'exercice lorsqu'il en éprouve le besoin, ou bien au con¬traire se reposer, dormir surtout après ses repas. Il lui faut du soleil, de l'air, de la chaleur, une couche propre et confortable à l'abri de l'humidité et des vents. Et aussi l'encouragement d'une caresse humaine !

Recommandation importante - Ne jamais prendre le chiot par les pattes, on risque ainsi de le désarticuler ou de luxer l'épaule. Si on le soulève par la peau du cou, s'aider de l'autre main placée sous l'avant de la poitrine, entre les membres antérieurs.

Et ne pas laisser les enfants le tripoter sans cesse. Leur apprendre à le considérer comme un compagnon, un être vivant et sensible à respecter et non pas comme un jouet, ou un souffre-douleur.

ALIMENTATION DE L'ADULTE

Deux repas, un le matin, l'autre le soir en rentrant au chenil. Celui du soir sera réservé à la viande crue coupée en morceaux, celle de bœuf est ]a plus nourrissante. (Les bas morceaux: joues, collier, poitrine, plat de côtes, conviennent parfaitement). Le cheval, qui contient beaucoup d'eau et très peu de graisse, est souvent mal digéré, et comme son prix atteint celui du bœuf, il n'y a pas de raison de l'employer.

Du riz, des pates, très cuits dans un bouillon de légumes ou de viande, et donnés tièdes, pourront être ]a base du repas du matin. On y ajoutera des crudités: carottes rapées, persil haché (très riche en vitamines), ail, salade verte hachée, suivant les ressources de la saison. Mais on aura enlevé les légumes cuits du bouillon, sans aucune valeur nourricière, leurs sels minéraux étant passés dans l'eau, il ne reste que de la cellulose indigestible.

De temps à autre, les chiens peuvent consommer des abats (panses, tripes) très cuits, avec du riz en une espèce de pudding - soit crus lorsqu'on est sûr de leur fraicheur et de leur propreté.

Egalement le poisson frais débarrassé des fines arêtes, cuit à l'eau salée, mélangé au riz, est un bon aliment à donner quelquefois. On peut broyer les gros cartilages et les joindre au tout.

L'hiver on augmentera la quantité des graisses, sauf pour les vieux chiens et les fragiles du foie.

En la mauvaise saison, par les grands froids, il est recommandable de donner quelques gouttes d'huile de foie de morue vitaminée.

OLGA NOURY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
Pro Fox
avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : Picardie
Poil : Lisse
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Sam 10 Nov 2007 - 0:38

Tout celà a l'air de constituer un bon exemple d'alimentation équilibrée, alternative à l'alimentation industrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilliefox.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Dim 6 Sep 2009 - 17:55

j'ai arrêter de donner des croquettes à mes chiens il y a 18 mois et je n'y reviendrais pas, de la même façon que pour moi j'ai arrêté d'acheter des produits tout fait

et donc pour mes chiens çà donne :
cuisses de poulet cru essentiellement ; de temps en temps d'autres viandes
mix légumes et fruits cru, abats, poissons, algues, herbes, huiles, ail, etc...

c'est vrai qu'au début il faut se concentrer pour trouver le rythme des achats, l'organisation des repas, les quantités, etc... mais très vite çà devient vraiment facile
un week end ? pas de souci on embarque une ou deux barquettes de cuisse de poulet
on a mal gérer les stocks plus de poulet et c'est dimanche ? pas de souci on fait un mélange de reste, de plein de chose qu'on a dans les placards et çà passe

des crottes minuscules donc au moins le chien assimile ce qu'il mange, des dents qui ont retrouvé leur blancheur, des chiens qui mangent calmement leur ration en machant bien, en prenant leur temps, en se régalant, bref un repas qui dure plus longtemps et qui a un impact sur leur mental
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Jeu 17 Sep 2009 - 16:17

Convaincue d'avoir fait une trouvaille à l'aide de ce cher Mr Google , je me précipite ici pour vous en faire part, je cherche donc l'endroit favorable et je tombe sur alimentation des fox,
c'est alors que je découvre ce poste, comme on dit : " les grands esprits se rencontrent ", car voici ce que je m'aprêtais à poster :

http://www.rawmeatybones.com/translations/french/pdf/Junk%20Pet%20Food%20and%20the%20damage%20done.pdf

Tout en précisant que ce sujet me tient à coeur depuis longtemps, mes doutes en la matière viennent de se confirmer à travers vos interventions et ce que j'ai pu glaner.

Un exemple de bonne alimentation , celle que donnait ma copine à son chien : viande hachée de boeuf, poulet ou viande blanche riz, carottes, haricots verts et poisson de temps en temps et j'en oublie très probablement, ah oui !! une petite goutte d'huile d'olive l'hiver , l'animal a vécu 17 ans et est mort de vieillesse sans aucune maladie de toute sa vie..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Jeu 17 Sep 2009 - 17:08

J'ai une amie qui nourrit ces deux poilus de cette manière et cela demande tout de même quelques contraintes .... Même si j'admets que c'est plutôt pas mal, je me vois mal barrée à fournir tous les jours en cuisses de dindes ou de poulettes .... en dehors de quelques os exclusivement crus dans la semaine ... (surtout pour le nettoyage des quenottes ...) Gniark gniark ... (Choubaka en pleine séance de détartrage ...)

Revenir en haut Aller en bas
Bamboo
Accro Fox
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2554
Age : 54
Localisation : centre bretagne
Poil : les 2 !!
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Jeu 17 Sep 2009 - 19:30

J'ai eu des fox vivant jusqu'à 16 ans, et qui ont toujours étés nourris avec des croquettes...
Et j'ai actuellement une wolfhound qui a eu 9 ans en aout, et qui a toujours, elle aussi, étée nourrie avec des croquettes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fox-terrier-de-la-rose-magique.com/
Eelong
Baby Fox


Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 28
Localisation : 74
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   Lun 9 Fév 2015 - 22:32

Houla, déterrage de conversation...
Je cherchais dans le fil des sujets si l'un était consacré au BARF, j'ai eu du mal à le trouver, il ne doit pas y avoir beaucoup d'adeptes :)

Chez moi tout le monde est nourrit au BARF (ou rawfeeding même..) depuis 2 ans, ma chienne, le chien de mes parents (12 ans), les chiens que j'ai en famille d'accueil (souvent petite taille, Fox en ce moment Wink ), et le chat ("les" il y a peu, mais mon vieux matou a fini par partir).

Je n'y vois que des avantages, je ne me verrais pas revenir aux croquettes, pour rien au monde, c'est devenu tellement une évidence de nourrir avec des aliments frais, moi qui ai quasi bannit les préparations industrielles de ma propre alimentation...
J'accorde de moins en moins de crédit aux dires des vétérinaires et beaucoup plus à mon ressenti et mon expérience. Et pour l'instant cette alimentation a convenu à tout le monde, aucun ne la mal accepté/supporté, bien au contraire ! Ça a même fait des miracle sur le vieux chien de mes parents, qui était obèse et puait du poil et de toutes les extrémités... Il est redevenu une bouille à bisou qui sent bon !
Sans compter que je trouve les repas très pédagogiques, les chiens apprennent à maitriser leur bouche, leurs pattes, à prendre le temps de manger, ronger, croquer...
Et les cacas, si vous voyiez ces cacas... petits, bien moulés et lubrifiés, inodores...  I love you  

Voilou, un vrai plaisir, et en plus on recycle, car quasi tout ce qu'ils mangent sont des déchets d’abattoir ou de boucher :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BARF, alimentation naturelle pour chien   

Revenir en haut Aller en bas
 
BARF, alimentation naturelle pour chien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» BARF, alimentation naturelle pour chien
» Alimentation naturelle pour chien, chats, furets
» Alimentation naturelle pour chien et chat (33)
» Alimentation naturelle et équilibrée pour les chiens
» alimentation mixte... pour l'instant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le fox-terrier :: SOINS :: L'alimentation des Fox-
Sauter vers: